Beauté – Comment je prends soin de mes ongles

Hello !

J’ai des ongles particulièrement fragiles à la base, ils sont mous et se dédoublent pour un rien. Par contre il suffit que je leur apporte certains soins simples et ils deviennent plus durs, plus résistants et ils atteignent une longueur tout à fait raisonnable. Je vous décris ci-dessous mes petites astuces quotidiennes, et la façon dont je fais ma manucure. C’est une recette qui marche bien pour moi alors je la partage avec vous 🙂

 

Hygiène de vie de mes ongles

Je ne suis pas une « chochotte » des ongles,  ils ne m’empêcheront jamais de bricoler et de cuisiner, mais j’aime qu’ils soient jolis. Je fais donc attention à deux choses : toujours porter du verni à ongle propre et toujours avoir une petite lime en verre dans son sac à main pour ne jamais laisser un ongle abîmé (ça s’empire très vite sinon).
Le verni a une protection mécanique pour protéger nos ongles des agressions extérieures :
– Le verni durcit l’ongle qui cède alors moins facilement sous les chocs
– Le verni tiens lieu de barrage contre l’eau et les produits ménagers (une émission l’autre jour expliquait que l’eau a le même effeet sur nos ongles que sur le bois, je vous laisse imaginer et visualiser…)
– Le verni diminue psychologiquement l’envie de ronger ses joli ongles recouvert de beau verni.

Il faut également savoir que lorsqu’un verni s’écaille, cela créé des différences de tension sur l’ongle qui se cassera et se dédoublera plus facilement. Donc même si je n’ai pas le temps de faire une manucure correcte, j’enlève l’ancien verni dès qu’il s’écaille et le remplace par un nouveau. Plus le verni tient correctement, moins on a besoin de le changer. Je vous parlerais des vernis dans un prochain post car j’en ai testé quelques uns.
Lescompléments pour les ongles, je n’y crois pas trop ou n’ai jamais essayé assez longtemps pour en voir les effets. Ce sont surtout nos activitisé quotidiennes qui fragilisent nos ongles. Donc il faut simplement savoir faire attention : porter des gants pour le ménage et la vaisselle, ne pas tremper ses mains dans l’eau tout le temps, utiliser un ustensile plutôt que ses ongles pour ouvrir une canette, éviter de gratter les étiquettes autocollantes, etc.

 

L’Onycophagie / se ronger les ongles

Mon père m’a dit une fois : « Quand tu rencontres quelqu’un la première fois, regarde ses mains et tu auras une idée de son hygiène de vie. Quand j’étais ado je n’invitais jamais une fille à danser si elle avait les doigts rongés« . Lorsqu’on imagine le nombre de petites bêbettes qui se cachent dessous et qu’on finit par avaler…Ca ne donne plus envie de se ronger les ongles !
Le verni repoussant n’a jamais eu l’effet escompté sur moi. Ce qui m’a aidé à arrêter, c’est la technique du verni propre, de la lime dans son sac et l’envie d’être jolie. Je recommence à les ronger s’ils sont abîmés et que je n’ai pas de lime sur moi pour rectifier le coup rapidemment.
Pour certains, il peut-être efficace de prendre un objet pour détourner son attention et son stress.

 

Les produits que j’utilise pour ma manucure

Après avoir testé plusieurs sortes de limes, je déconseille les limes en métal et les limes en carton (sauf usage exceptionnel). Les meilleures pour les ongles et les plus durables sont à mon goût les limes en verre. C’est un peu plus cher mais on peut les garder indéfiniment. J’ai tout de même une lime en métal sous la main juste pour utiliser sa pointe et son côté « repousse cuticules » lorsque je n’ai pas de bâtonnets.

 

Le choix des produits est assez personnel et dépend des goûts et habitudes de chacun. Je n’ai pas testé tous les produits du marché, ceux que j’utilise ce sont ceux qui marchent pour moi ou ceux que j’ai sous la main. Ici les photos des produits que j’utilise actuellement. Je les range avec les soins pour les pieds dans un support en bois qui vient de chez IKEA.

J’utilise le Trind nail repair pour base, le soin des ongles multivitaminé innoxa et la crème pour les cuticules Burt’s bee. En ce qui concerne les dissolvants sincèrement je ne fais pas attention auquel je prends tant qu’il est pas trop cher pareil pour les rondelles de coton, la crème pour les mains et le stylo correcteur. En ce qui concerne les vernis mes préférés sont les vernis OPI.

Aujourd’hui j’ai testé la crème pour cuticules de chez LUSH, elle m’a vraiment beaucoup plu, je l’achèterai prochainement. J’aimerais beaucoup tester à l’avenir les autres produits OPI (je n’ai utilisé jusqu’à présent que les vernis colorés).

 

Ma manucure complète

1 – J’enlève l’ancien verni avec une rondelle de coton imbibée de dissolvant.
2 – Je me lave les mains pour enlever les saletés et résidus.
3 – J’applique de la crème pour les mains et j’en laisse une bonne couche sur les cuticules afin de les ramollir (si on a un produit pour ramollir les cuticules, c’est le moment de l’utiliser), je masse et/ou je laisse poser quelques minutes.
4 – Je repousse mes cuticules avec un repousse cuticules comme par exemple un batonnet en bois (ne pas les couper !)
5 – Je lime le bord libre de mes ongles à souhait, si possible je passe la lime dans le même sens (sans faire de allez-retours)
6 – J’enleve les inégalités sur la surface de l’ongle avec une lime douce appropriée, une éponge ou une brosse douce.
7 – J’applique le soin multivitaminé d’Innoxa sur les ongles et laisse poser et/ou masse quelques minutes
8 – J’attends que les produits soient parfaitement pénétrés. Si on est pressés : mon esthéticienne utilise un spray d’alcool pour supprimer la pellicule grasse au besoin, sinon on peut essuyer avec des cuttips, un linge ou des mouchoirs.
9 – J’appliquer une sous couche de verni Trind nail repair.
10 – J’appliquer une première couche de verni coloré  et laisse sécher suffisamment (test passer l’ongle sur les lèvres, cela doit être lisse et ne pas coller)
11 – J’applique une deuxième couche, puis un top coat au besoin (celui là je ne l’utilise pas toujours car je cherche encore le produit parfait).
12 – Je laisse bien sécher, regarde la TV, le plus dur c’est d’éviter de faire ça par exemple juste avant de s’habiller ou de sortir !
Je termine avec du Burt’s bee sur les cuticules, ce produit ne quitte pas mon sac et j’en mets régulièrement.

Soin occasionnel « maison » des ongles :
Faire tremper le bout de ses doigts dans un petit bol de jus de citron puis les masser à l’huile d’olive sont deux secrets de grand mère qui marchent à merveille. Le premier blanchit les ongles jaunes et le deuxième les hydrate ainsi que les cuticules. Pour un effet plus fort, recouvrir ses mains d’une serviette : avec la chaleur les soins sont plus efficaces. On ferait cela à la place du point 3 et on laverait les mains à nouveau juste après.

Astuces pose de verni  :
Secouer le flacon avant utilisation.
Idéalement, il faut appliquer le verni avec la technique des 3 coups de pinceau : un passage au milieu de l’ongle puis un passage de chaque côté. Selon mon estéticienne qui juge aux examens les aspirantes estéticiennes, si un élève fait plus de 3 coups de pinceaux par ongle il sera mal noté.
Préférer plusieurs couches fines plutôt qu’une épaisse.
Garder un stylo correcteur ou une pointe sous la main pour les bavures.

 

Les ongles artificiels

Jusqu’à maintenant je n’ai jamais été vraiment fan des faux ongles, justement à cause de l’aspect « faux » que l’on reconnait en un coup d’oeil la plupart du temps. Mais pour ceux qui désespèrent et n’arrivent pas à avoir les ongles qui leur plaisent naturellement, cela peut être une solution. Cela peut être vraiment très joli.

Il y a les capsules en plastique collées à l’ongle avec unepointe de colle. Attention car selon les spécialistes il est mauvais de les garder plus de 48h (il y a des infiltrations d’eau possibles entre le faux et le vrai ongle ce qui peut causer des mycoses et fragiliser l’ongle).

Ensuite il existe deux méthodes proches mais différentes, qui consistent à appliquer un produit synthétique sur l’ongle à l’aide d’un tuteur en papier, le faire sécher puis limer les extrémités pour donner la forme d’un ongle : La résine sèche et durci vite, ces faux ongles sont très durs et résistants mais jaunissent avec le temps (la résine se détériore au contact de la lumière (UV) il est donc bien de porter un verni par dessus). Le gel, lui, durci sous lampe UV et ne jaunit pas, il est bcp plus souple que la résine mais aussi plus sensible au chocs.
Pour ces deux méthodes un raccord est nécessaire toutes les 3 semaines.
N’hésitez pas à en parler à votre estéticienne et sachez que des risques d’allergies sont toujours présents.

Voilà, that’s it !
Si vous avez des petites astuces n’hésitez pas à commenter ci dessous 🙂

Vous avez aimé ? Pensez à Partagez votre avis !
Categories: Beauté, Ongles
Tags: Lush, ongles, OPI

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*